Sports Training

I BELIEVE IN MORE, DO YOU?

Dans ma vie, il y a autre chose que les sneakers et les talons (parce qu’il y a des talons ? Oui, parfois). Il y a le sport.
Le sport, celui dont je détestais les heures lorsque j’étais au lycée. Petit à petit en grandissant, en faisant face à de nouveaux stress, celui des études supérieures puis celui qui vient naturellement avec les premières expériences professionnelles, j’ai ressenti le besoin de m’y mettre. Natation, corde à sauter, runnings occasionnels, j’ai fini par m’inscrire en salle de sport pensant que ça me raccrocherait à un lieu, à un rendez-vous hebdomadaire pour un cours de body combat à ne pas manquer. Le rendez-vous hebdomadaire s’est transformé en un rendez-vous plus récurrent, au rythme de 4 à 5 fois par semaine.
In my life, there’s something else than sneakers and heels. There’s sports.
Sports, that one class I hated so much when I was in high school. When growing up, facing new stress sources, that of college and then that which comes naturally with first professional experiences, I felt the need to go back at it. Swimming, skipping rope, occasional runnings, I ended up enrolling at the gym thinking that it would hang me up at a venue, a weekly appointment, the time of a body fight lesson, not to be missed. The weekly appointment has turned into a more recurring appointment, at the rate of 4 to 5 times a week.
training shoes / shop them here

En fait, très progressivement, m’entrainer est devenu nécessaire. Chaque séance manquée me rappelait quelque part la sensation d’un échec envers moi-même. C’est pourquoi j’en compte si peu au compteur. Le sport m’apporte rigueur, volonté, et en même temps cela me permet de trouver le juste milieu entre le besoin de s’écouter, et la nécessiter de se booster. C’est à dire, OK, ce soir je suis un peu crevée, mais j’y vais quand même, je ne battrai aucun record mais j’aurai courageusement transcendé ma lassitude. Le sport c’est ça. La douceur et le bien-être, s’écouter. Le défi sans conflit, se bousculer. Découvrir de nouvelles facettes de soi. Avoir envie d’y retourner, de recommencer. De découvrir de nouvelles sensations par d’autres mouvements, d’autres techniques, d’autres disciplines. Et se renouveler, en 2017, lorsque l’on évolue dans le milieu de la mode, c’est quelque chose de vital.
bra / shop it here – tights / shop them here – training shoes / shop them here
cap / shop it here – headband worn as choker / shop it here – headbands worn as garters / shop them here
Je ne dirais pas que ça a changé ma façon d’appréhender certaines situations, parce que je suis de nature volontaire et je ne supporte pas l’idée d’abandonner un challenge, une envie, mais ça a certainement décuplé ces traits. Quand je m’entraine, quelque part je me remplis d’énergie, même si je dégouline de sueur et que je suis rouge comme une tomate, je suis fière de qui je suis et de ce que j’accomplis sur le moment. C’est une sensation que je garde toujours en tête lorsque, comme tout le monde, je dois faire face à un petit coup de mo
u.
Je m’accroche à mes rêves comme je m’accroche au compteur du tapis de course, je tiens le coup jusqu’au bout. 3, 2, 1, tu l’as fait, t’as réussi, tu peux être fière de toi, va toujours plus loin.
I wouldn’t say that it changed my way of facing certain situations, because I was born determined and I can’t bear the idea of giving up a challenge, a desire, but it has certainly increased those character traits. When I train, it’s like I fill myself with energy, even if I drizzle with sweat and I am all red as a tomato, I am proud of who I am and what I’ve accomplished. It is a sensation that I always keep in mind when, like everyone else, I have to face a little slackening.
I hold on to my dreams as I hold on to the treadmill counter, I hold it to the end. 3, 2, 1, you did it, you succeeded, you can be proud of you, go further.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *